top of page
Rechercher
  • Natalie Goldstein

La haute sensibilité

Plus communément appelé l'hypersensibilité. Mais pourquoi utilisons-nous plutôt le terme 'Haute Sensibilité"?

Le mot "hyper" a une connotation péjorative d'excès alors que la haute sensibilité est plus proche de la traduction anglaise: Highly Sensitive Person. Tout simplement !


Maintenant que nous sommes d'accord sur le mot à utiliser, qu'est-ce donc que la Haute Sensibilité?


2 lecteurs sur les 10 qui liront cet article sont concernés. Bienvenue au club ;-)


Effectivement, selon les dernière études, 20% de la population mondiale sont considérées comme des personnes hautement sensible.


C'est inné, c'est à dire que la personne naît comme cela et meurt comme cela. Ce n'est pas un trouble mais un trait de la personnalité, qui vient donc avec ses avantages et ses inconvénients. Encore faut-il connaitre ce trait de notre personnalité, comprendre comment on fonctionne pour adapter son environnement et sa vie.


La haute sensibilité se définit par la présence des 4 caractéristiques suivantes:

  • Traitement en profondeur des informations

  • Surstimulation

  • Réceptivité émotionnelle/Empathie

  • Sensibilité aux stimuli subtils


C'est la psychologue américaine, Elaine Aron, qui a mis en avant ce trait de caractère. Elle décrit un tempérament distinct, caractérisé par une plus grande sensibilité dans le traitement de l’information sensorielle (Sensory-Processing Sensitivity ou SPS), un seuil de détection plus bas, une tendance à être plus facilement débordé par ses sensations, une plus grande conscience des subtilités de l’environnement, une réactivité émotionnelle plus élevée et une empathie plus développée.

On ne devient pas hautement sensible, c'est une différence neurologique selon elle et ferait partie de la grande famille des neuroatypies.


La haute sensibilité, c'est donc tout simplement une sensibilité nettement plus élevée que la moyenne. Cette caractéristique désigne des personnes qui réagissent beaucoup plus fortement que les autres aux stimulations de l’environnement, par des réactions émotionnelles plus intenses et plus vives. Cette sensibilité élevée se manifeste à la fois dans le registre sensoriel (sensibilité aux éléments visuels, aux bruits, aux odeurs, aux sensations tactiles) et dans le registre émotionnel (sensibilité à ses propres émotions comme à celles des autres). Pour le comprendre, il faut revenir à la notion de stimulation: un signal entraînant une réponse adaptée de la part de l’organisme. En ce sens, les sensations comme les émotions peuvent être des stimulations.


Elaine Aron suite à ses études sur le sujet et son expérience clinique a mis au point une échelle permettant à la personne de mesurer elle-même sa sensibilité. Il s'agit d'un questionnaire de 27 questions, que vous pouvez retrouver juste ici. Il est en anglais. Pour en retrouver un autre en français, je vous recommande celui de l'Observatoire de la Sensibilité, il se trouve ici


un texte renvoyant vers le test de la haute sensibilité

Beaucoup de personnes n'aiment pas se mettre des étiquettes, ce que je comprends totalement.


L'idée ici avec ces tests, c'est plutôt de comprendre qui vous êtes et comment vous fonctionner.


Car à force d'entendre dire "ne soit pas si sensible", "arrête de pleurer", "ne le prends pas trop à coeur", "pour y arriver, il faut s'endurcir", "la haute sensibilité, c'est une mode", "tout le monde se dit hypersensible"etc...On se heurte beaucoup à des réactions sceptiques, voire moqueuses.

Cela touche profondément à notre confiance et notre estime et peut même avoir un impact à long terme sur notre santé mentale.

Car oui, à force d'avoir été malmené pour qui on était depuis petit, certaines personnes peuvent faire taire cette partie d'eux-même, tout couper, ne plus rien sentir et en souffrir, sans en comprendre la cause.


Il y a aussi les personnes qui vont avoir peur de l'effet Barnum, c'est quand on se reconnaît dans des descriptions très générales. Mais comme le dit très souvent Elodie Crépel (spécialiste des neuroatypies), il y a également l'effet Barnum de l'effet Barnum, bref...on ne s'en sort plus.


Faites-vous confiance si les questions suivantes vous parlent, faites le test, et vous verrez !


  • Êtes-vous facilement submergé(e) par des éléments tels que des lumières vives, des odeurs fortes, des tissus grossiers ou des sirènes à proximité?

  • Êtes-vous secoué(e) lorsque vous avez beaucoup à faire en peu de temps?

  • Mettez-vous un point d'honneur à éviter les films et émissions de télévision violents?

  • Avez-vous besoin de vous retirer pendant des journées chargées, de vous mettre au lit, dans une pièce sombre ou dans un autre endroit où vous pouvez avoir de l'intimité et vous soulager de la situation?

  • Accordez-vous une grande priorité à l'organisation de votre vie pour éviter les situations bouleversantes ou accablantes?

  • Remarquez-vous ou appréciez-vous des parfums, goûts, des sons, ou des oeuvres d'art délicats ou raffinés?

  • Vous avez une vie intérieure riche et complexe?

  • Lorsque vous étiez enfants, vos parents ou vos professeurs vous considéraient-ils comme sensible ou timide?


Si vous avez besoin de plus de réponses à vos questions, de nombreux professionnels sont à votre disposition pour aller plus loin avec vous sur ces sujets. Je vous renvoie vers l'annuaire d'Elodie Crépel, ici.


Je reste bien entendu à votre disposition si vous souhaitez explorer ces questions lors d'une séance avec moi. Pour rappel, je me suis formée aux neuroatypies et je suis donc à même de vous accompagner sur ces sujets.


Il existe une journée dédiée à la haute sensibilité en France et c'est le 13 janvier. Cette journée a été mise en place grâce à Saverio Tomasella, psychanalyste et Docteur en psychopathologie.


Pour aller plus loin:


https://www.youtube.com/@observatoiredelasensibilit787: en ce moment, c'est la quinzaine de la sensibilité, si le sujet vous intéresse, allez voir, cela se déroule du 6 au 21 janvier 2024.



https://www.instagram.com/saveriotomasella/ et tous ses nombreux livres



https://hsperson.com/why-cant-i-just-be-normal/, un texte qui m'avait bouleversée, je le partage avec vous


 

Sources:






Image: iStock/4nadia


2 commentaires
bottom of page