top of page
Rechercher
  • Natalie Goldstein

La méthode du Dr Vittoz

Dernière mise à jour : 2 févr.

Avoir conscience d'un acte, ce n'est pas le penser mais le sentir"

Le Dr Roger Vittoz était un médecin Suisse (1863-1925) qui, après avoir longuement observé le comportement humain et celui de ses patients a remarqué que ceux-ci étaient, déjà à l'époque, rarement dans le moment présent, mais toujours dans le passé ou le futur. Il a noté que ses patients étaient dans des ruminations constantes dû à cela.


Effectivement, être dans le présent ou le futur fait que vous n'êtes plus concentré sur le moment présent et sur la tâche que vous êtes en train de faire. Cela crée un manque de concentration. Ruminer le passé, fait que vous pouvez vous sentir stressé(e) et le fait de penser à l'avenir, fait que vous pouvez engendrer une peur de l'avenir.


Le Dr Vittoz a donc conclu qu'être dans le passé ou le futur engendrait différents troubles:

  • manque de concentration

  • stress et angoisses

  • peur

  • ruminations


Il a mis en avant le fait que notre cerveau a 2 fonctions: l'émissivité et la réceptivité.

La réceptivité: cela nous sert à recevoir les informations provenant des 5 sens (le goût, le toucher, la vue, l'odorat et l'ouïe).

L'émissivité: cela nous sert à former des pensées, analyser, décider, agir.


Le Dr Vittoz a remarqué que lorsque nous étions très fatigué ou bien encore anxieux, on rentre dans une boucle de la rumination. La pensée devient omniprésente. Et il a remarqué qu'en revenant dans les sensations, en revenant dans le corps, les ruminations s'atténuées.


Et oui, contrairement à ce que tout le monde pense, les êtres humains ne sont pas faits pour faire plusieurs tâches à la fois. Le cerveau ne peut pas à la fois recevoir et à la fois émettre.


En faisant subir cela à notre cerveau, en étant en constante superposition de l'émissivité et de la réceptivité, cela engendre:

  • de la fatigue cérébrale, provoquant une incapacité de concentration

  • de la tension nerveuse, confusion, insomnies

  • des troubles psychiques comme la dépression, les angoisses, l'obsession, le dédoublement

  • les désordres psychosomatiques, affectant particulièrement le système neuro-végétatif, le tube digestif et les organes génitaux


Dans le monde d'aujourd'hui, nous avons tendance à être dans un état émissif et très peu en réceptif. Cela peut être une des explications de pourquoi le stress, l'anxiété, la fatigue sont omniprésents.


Car oui, comme le démontre le Dr Vittoz, la réceptivité est vitale pour notre santé. C'est comme la respiration mais pour notre cerveau. Etre que dans l'expiration c'est impossible, c'est pareil pour votre cerveau. Tout comme vous faites des inspirs/expirs, vous devez passer d'un état réceptif à un état émissif. C'est un va et vient, un mouvement constant. Et lorsqu'on passe trop de temps sur l'un sans passer à l'autre, cela crée des déséquilibres.


Le Dr Vittoz prône donc pour le contrôle cérébral. Tout comme la respiration, où nous devons réapprendre à respirer, nous devons rééduquer notre cerveau pour lui laisser des moments de réceptivité.


Bénéfices de cette méthode et de l'état de réceptivité


  • Une baisse de la tension nerveuse

  • Une libération mentale

  • L'objectivité

  • La possession de soi

  • Une conscience choisie et non subit


Si je devais donc résumer tout cela, la méthode du Dr Vittoz, c'est apprendre à s'installer dans l'ici et maintenant. Et pour cela, sa méthode repose sur l'apprentissage à revenir aux sensations et donc en état réceptif et de la renforcer.

D'ailleurs, le Dr Vittoz disait lui-même, "la réceptivité, c'est tout".

Réapprendre à recevoir, à revenir à son corps, retrouver le contact avec son corps et ainsi retrouver un équilibre corps, coeur et esprit.


Comme chaque apprentissage, cela demande de la discipline et une fois acquis, c'est intégré dans notre quotidien. Nous n'avons pas besoin d'y consacrer forcément un moment dédié. Nous pouvons agir différemment dans chaque action de notre quotidien. Par exemple, en me lavant les mains, au lieu de penser à ma liste de courses, je peux revenir aux sensations, sentir l'eau sur mes mains, sa température, sans analyse, juste être dans la sensation, dans le moment présent, pleinement dans mon corps et sentir. Tout un apprentissage pour nos cerveaux qui vont vite.


Comment savoir si j'en ai besoin?


Quelle a été la dernière fois où vous étiez en réceptivité, juste à recevoir et ne pas penser? Difficile question, n'est-ce pas?

Ou posez autrement, est-ce que vous perdez souvent vos clés? Vous ne savez plus où vous avez posé votre téléphone? Vos lunettes? Vous perdez souvent vos affaires? Vous ruminez? Vous avez un cerveau qui n'arrête pas de penser? Vous êtes toujours à penser à 1000 choses en même temps? Vous avez l'impression d'avoir une forte charge mentale? Vous manquez de concentration? Vous pensez souvent au passé? Au futur? Vous avez un TDA/H?

Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs questions, la méthode Vittoz peut être une bonne option pour vous.

Vous pouvez vous faire accompagner par une personne formée à cette méthode.

Si vous souhaitez prendre rdv avec moi, je serai ravie de vous accompagner vers plus de réceptivité, prenez rdv ici.


Pour aller plus loin:




une carte blanche tenu par une main avec en fond des arbres. Sur la carte est écrit: "avoir conscience d'un acte, ce n'est pas le penser mais le sentir"

Crédit photo: Natalie Goldstein

bottom of page